Les salariés aidants : aider ses proches et travailler

Aider ses proches et travailler

En France, on dénombre près de 11 millions d’aidants. Parmi eux 53%, soit près de 6 millions d’entre eux, sont salariés dans une entreprise (secteur public ou privé) et s’occupent quotidiennement ou presque d’un proche malade ou en perte d’autonomie. On les appelle les salariés-aidants. De plus en plus d’entreprise prennent en compte ce statut et proposent des dispositifs d’accompagnement.

Être ici et là …

Soutenant un membre de la famille touché par la maladie, le grand âge ou le handicap, les salariés aidants assument une double journée, avec les conséquences qui en découlent. Dans ce cas, l’aidance crée une difficulté à concilier vie privée et vie professionnelle. 96% des salariés aidants souhaitent maintenir leur activité, et pas seulement pour des raisons financières : c’est l’occasion de sortir de l’accompagnement de leur proche mais aussi une source d’épanouissement d’autant plus appréciée dans la difficulté.

Avant tout, du temps !

Des horaires personnalisés, flexibles… c’est la principale attente pour 56% des aidants ; mais aussi de l’information, de l’écoute, des échanges. Sensibiliser les salariés aidants aux impacts possibles de leur situation, les accompagner à mieux identifier leurs besoins, les aider à se préserver et à se ressourcer, leur permet de trouver un équilibre dans le travail.

C’est pourquoi nous tenterons ici de vous guider, vous, employeurs, RH… vers des solutions simples à mettre en place sans attendre que les salariés soient en demande car celle-ci peut être culpabilisante même si elle devient une nécessité.

Consulter notre brochure (Employeur) : Soutenir les collaborateurs aidants, un facteur de qualité de vie au travail.

Prendre soin de soi quand on est salarié(e) aidant(e)

Etre salarié(e) tout en aidant un proche impacte le quotidien de manière très concrète : stress, fatigue, problèmes de concentration, d’organisation dans son travail… L’AIST 87 a travaillé à développer de nouveaux services en faveur des salariés aidants. Aux côtés des initiatives déployées par de multiples services, associations, ou collectivités territoriales, nous vous proposons dans ce guide nos recommandations mais aussi des infos pratiques et des liens utiles.

 

Consulter notre brochure (Salarié) : Prendre soin de soi quand on est salarié(e) aidant(e).

 

Que vous soyez employeur ou salarié aidant, votre médecin du travail reste votre interlocuteur privilégié. Appuyé par l’assistante sociale de l’AIST87, il vous accompagne et vous conseille. N’hésitez pas à le contacter.