COVID-19 – Eviter un rebond épidémique : le port du masque est rendu obligatoire dans les lieux publics clos

Obligatoire dans les transports en commun depuis le 11 mai 2020, le port du masque est désormais imposé à tous dans les espaces clos recevant du public depuis le 20 juillet à toute personne âgée de 11 ans et plus.

Quels sont les lieux où le port du masque est obligatoire ?

Le port du masque grand public était déjà obligatoire, parfois avec des règles spécifiques à certaines activités, dans les établissements recevant du public (ERP) relevant des catégories suivantes : salles de réunion et de spectacle, cinémas, restaurants, hôtels, salles de jeux, établissements d’enseignement, centre de vacances, bibliothèques, lieux de culte, établissements sportifs couverts, musées, gares et aéroports.

Désormais, le port du masque est également obligatoire :

  • Dans les magasins de vente et centres commerciaux
  • Au sein des administrations et des banques
  • Sur les marchés couverts

Le port du masque est-il obligatoire en entreprise ?

Les entreprises relevant de l’une des catégories énumérées ci-dessus sont concernées par le port du masque obligatoire mais seulement pour l’accueil du public en leur sein (clientèle, usagers…).
En ce qui concerne leur fonctionnement interne, elles doivent suivre le protocole national de déconfinement pour les entreprises comme toute entreprise non ouverte au public mais seulement à son personnel.

Le port du masque dans l’entreprise n’est donc pas légalement obligatoire si les gestes barrières peuvent être respectés. Cependant, rien n’empêche un employeur de proposer à ses salariés le port d’un masque en supplément des mesures déjà prescrites dans l’entreprise.

Votre service de santé au travail reste à votre disposition pour répondre à vos questions et mettre en place des mesures adaptées à votre activité.

Le port du masque obligatoire dans les lieux publics ne se substitue pas aux autres mesures préventives. 

Pour limiter la transmission du virus, le respect des gestes barrières (distanciation, lavage de mains à l’aide de savon ou de gel hydroalcoolique, utilisation d’un mouchoir à usage unique …) reste primordial.